Musique #2 : Better Days (2010)

J’ai entendu Clinton Fearon pour la première fois lors d’une émission de radio sur France Culture, en 2011 je crois. Il était l’invité musical d’une invitée, dans une sorte de (courte) chaîne d’invitation qui est plaisante à la radio. Ce jour là, c’était Hélène Lee qui était la première invitée, et qui avait souhaité entendre Clinton Fearon et le Boogie Brown Band en plateau.

Hélène Lee a écrit « le premier Rasta » en 1999, je me souviens l’avoir lu au début des années 2000. Elle a par la suite réalisé un film à partir de son livre, qui est sorti en 2010. Elle était ce jour-là dans l’émission « le rendez-vous » à 19h pour justement évoquer son film.

Les deux chansons chantées par Clinton Fearon m’ont fait une très puissante impression, elles se sont littéralement imprimées en moi. C’est qu’il travaille son reggae « à l’ancienne », dans la veine des belles années 1960-1970 où lui-même était bassiste du groupe The Gladiators. Et ce reggae-là, j’en connais bien les codes, les variations, les courants, les formes. Son reggae est une constellation artisanale de choix qui convergent vers un reggae qui m’aide à vivre depuis longtemps : pas étonnant donc que sa musique me fasse un tel effet.

Ce soir-là, il a chanté « What a world » et « Better days », deux magnifiques morceaux, et comme on dit, « choisir c’est renoncer ». Un élément de la simple discipline que je me donne pour publier dans cette catégorie musicale est de mettre seulement un morceau par publication. J’ai donc choisi Better Days, parce que c’est une chanson positive, pleine d’espoir et de foi – qui ne me gêne en rien tant qu’elle n’est pas adossée à du prosélytisme.

Le texte est écrit en partie en patois jamaïcain (j’utilise le mot « patois » sans aucune connotation péjorative), qui prend évidemment des distances (agréables à mes oreilles) avec la grammaire anglaise canonique, comme tous les créoles – est-ce un créole ? Autre question.

Bonne écoute

Mi seh fi jump and shout, iyah
Come mek wi jump and shout, iyah
Better days are coming
And it’s just around the bend

Mi seh fi jump and shout, iyah
Come mek wi jump and shout, iyah
Better days are coming
And it’s just around the bend

How much more must they take us?
How much more must they break us?
With their false pretence
All they want is more money, more money

How much more must they use us?
How much more must they abuse us?
With their false pretence
All they want is more power, more power

I’m gonna live my life to the fullest
I’m gonna do my best, ’cause
Better days are coming, this I know, I know

I’m gonna live my life to the fullest
No matter what the crisis is
Better days are coming, this I know, I know

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s