« Casseurs »

marie depussé

« Marie Depussé : […] Un autre type a tout cassé, dans sa chambre. […] C’était au bout d’un couloir de ce qu’on appelle ici « l’Extension » […]. Alertés par les cris de Mado, qui avait peur, nous y sommes allés à trois. Il y avait un moniteur – avoir un garçon avec soi, dans ces cas-là, c’est prudent. Lui était assis sur son lit, raide, et frottait de sa main d’invisibles poussières sur son pantalon très propre. « Je m’excuse », disait-il en frottant. Le garçon lui jeta un coup d’oeil, dit « ça va aller », et commença à ramasser le verre. Il y avait beaucoup de dégâts. La jeune femme et moi, tout en ramassant, lui parlions.

« ça va ? Vous avez déjeuné ?

– non.

– vous aimeriez ?

– oui. »

Je vais lui chercher un plateau. Il mange très proprement, mais très vite. Après, il demande du café, et une cigarette. Il n’en a pas, ni sur lui ni dans ses tiroirs. Ça veut dire qu’il ne va ni déjeuner ni acheter de cigarettes au tabac, le matin. Personne ne l’a remarqué ? Nous allons lui chercher trois cigarettes à l’infirmerie, dans le paquet de réserve, et discutons avec son voisin de chambre de la suite, des repas, du tabac, etc.

Le verre est balayé. C’est Super fume une cigarette et dit : « C’est super ». [NDR : cet homme a été surnommé « C’est Super »].

Paix, momentanée, sur le monde.

Jean Oury : le garçon qui balaie et vous qui vous occupez, de côté, obliquement, du rapport aux heures, aux repas, de C’est Super, vous êtes dans la position de l’interprétant. Au sens où Peirce l’entend, au sens analytique aussi bien. Parce que sa façon de tout casser, tout seul oublié au fond d’un couloir, c’est un acting-out, c’est à dire une demande insistante d’interprétation. Un acting-out, c’est pris dans le transfert, délimité par une scène qui suppose le transfert, ça se manifeste dans une dimension de monstration. Et ça signifie toujours qu’au départ il y a eu défaut d’interprétation. Si on s’était occupé de ce garçon, si on l’avait accueilli, conduit au repas, il n’aurait pas tout cassé.

Il y a un rapport entre l’acting-out et l’écriture. Un acting-out, c’est déjà de l’écriture.

M.D. : alors l’interprétant est déjà là ?

J.O. : Évidemment. Avec, en plus, l’insistance d’une demande. « Allez, interprète, quoi, tu veux que j’en fasse plus, t’as compris ou quoi ? » C’est une écriture en germe, qui attend son achèvement. […] Si on interprète pas, c’est terrible. Et pourtant il n’y a pas, dans un acting-out, de recherche d’un effet de surprise. Ce n’est pas un théâtre excessif. Il y a des acting-out silencieux, existentiels, terribles.

Ici [la clinique de La Borde NDR], c’est un lieu où, à cause d’un tas de gens bizarres qui sont réunis et d’un collectif qui les recueille, se produisent beaucoup d’acting-out. C’est une chance. Un acting-out, c’est un phantasme à ciel ouvert. Dans la société dite normale, on a pas cette chance. […]

Reste qu’à La Borde on ramasse les morceaux de verre plutôt que d’appeler les flics. Un acting-out, c’est une sommation de transfert, et c’est un dur travail, un travail d’interprétation du transfert.

Dans une population, même ici, il y a deux classes de gens. Ceux qui interprètent qu’il y a un acting-out et ceux qui ne voient qu’un passage à l’acte.

Dans la civilisation actuelle, il n’y a plus de place pour les acting-out. Ils ont supprimé le transfert (il rit). C’est vrai. Il n’y a plus que des passages à l’acte. Il n’y a plus que des casseurs qu’on met en taule quand il y a de la place. »

A quelle heure passe le train ? Conversation sur la folie.

Jean Oury, Marie Depussé, Calmann-Lévy, 2003.

affrontements nuit debout

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s